VILLA EMILIENNE / MAISON EN VERRE ET METAL / MARSEILLE 13

En 2003 une villa existante des années 50, assez cubique, en béton armé, à deux niveaux et à toit plat, propice à un petit projet de surélévation en copropriété pour trois familles. Le site s’y prêtait bien ; la bâtisse laissait au dessus d’elle une dent creuse devant un mur aveugle, la surélévation ne cachait la vue à personne.

La conception de ce paquebot qui regarde les bateaux passer, a pris deux ans et demi. Le travail étroit avec des ingénieurs pour le calcul minutieux de la place de chaque boulon, car tout une fois en place on ne pouvait plus percer ni raboter.

Contraintes climatiques : la mer à 100 m à vol d’oiseau, des embruns qui se déposent sur toutes les surfaces en couche fine de sel et attaque les matériaux ; vent fort mistral, qui souffle du Nord-Ouest, parfois violent, mais qui rend le ciel marseillais d’un bleu limpide sans le moindre nuage ; les étés chauds et humides, l’amplitude thermique en juillet/août entre + 40°C à 16 heures et + 22°C à minuit.

Respect des vis-à-vis : un côté entier sacrifié et opacifié : la façade Est. Les trois autres côtés complètement vitrés et ouverts sur la Méditerranée à 180°, le soleil et la lumière.

POUR TOUTES CES RAISONS :

Il a fallu choisir des matériaux résistants au sel et donc à la rouille, souples par rapport au vent mistral, et réagissant bien à l’impact de la chaleur estivale, et qui permettent en même temps d’accueillir le soleil le plus largement possible et qui, pour l’extérieur, absorbent ou laissent passer la lumière.

Conception

Une structure légère à ossature s’imposait, vu la configuration des accès au chantier (petites ruelles étroites et sinueuses).

Le principe de l’ossature a permis de supprimer tout obstacle à la vue et d’ouvrir la maison le plus largement possible sur la pièce principale qui, à la belle saison dans le midi, est … l’extérieur !

Réalisation

Un mécano grandeur nature
Le chantier a commencé en février 2006. Les poutres en acier préfabriquées et galvanisées en atelier furent livrées en une journée. Toute la maison tenait sur deux plateaux de 6 m de long. Le montage a duré 3 semaines. Puis les corps de métier se sont succédé.

Plus de 200 m² de coulissants double vitrage à rupture de pont Thermique.

Des terrasses en bois partout ; sur les deux niveaux et sur toutes les expositions : 180 m² en tout. Du bois pour le contact agréable, pour amortir le bruit et pour mieux se fondre dans le paysage.

Quelques chiffres :

Premier niveau 100 m² se compose de :
Salon 40 m² ; 2 chambres ; cuisine ; compartiments de rangements ; 1 salle d’eau avec baignoire, double vasque et grande douche à l’italienne en béton ciré ; wc.

Deuxième niveau 54 m² comprend :
bibliothèque-petit salon qui distribue un studio équipé de 22 m² avec une douche à l’italienne en béton ciré et wc ; le bureau de 20 m² et un wc avec lave-mains.

Permis obtenu le 1.10.2004 Début du montage de la structure le 1.02.2006 Emménagement en septembre 2007.

Autres Projets