EGLISE AGIA SOFIA / LA FAURIE 05

Architecture traditionnelle, canonique, au cœur d’un monastère orthodoxe dans les Hautes-Alpes, au centre de son cloître.

Accompagner les moines dans leur désir d’auto construction.

Dans un monastère l’église est le premier et plus important lieu de vie. D’où l’implantation de l’édifice au milieu du cloître. Non par recherche d’une optimisation des déplacements des moines, mais par destination primordiale. Ce sont les cellules qui sont autour dans une quasi équidistance parce que le Temple, est au Centre, à sa place, au centre du Monde.

Plan basilical orienté à deux nefs collatérales dans la proportion 345.

La rigueur des hivers dans la vallée du Buech a orienté les choix constructifs autant que la recherche de la plus grande maniabilité pour une main d’œuvre au départ totalement néophyte. La structure est ainsi composée de brique G « taillée » recevant un parement extérieur en pierre locale, d’appareil un peu plus raffiné que les fermes voisines. La carcasse a ainsi été montée en un temps record.

Sol chauffant sur chape isolée facilite les longues veillées de prière.

Quelques accents en pierre taillée ajoutent juste ce qu’il faut de noblesse sans dénaturer l’inscription dans une typologie vernaculaire.

A l’intérieur, dans la tradition byzantine, les parois de l’édifice ne sont qu’un immense support iconographique.

Autres Projets